Error loading page.
Try refreshing the page. If that doesn't work, there may be a network issue, and you can use our self test page to see what's preventing the page from loading.
Learn more about possible network issues or contact support for more help.
L'Ukiyo-e (« images du monde flottant ») est un courant artistique japonais qui naquit pendant la période prospère de l'Edo (1615-1868). Caractéristiques de cette période, les estampes sont l'œuvre collective d'un artiste, d'un graveur et d'un imprimeur. Développées en raison de leur faible coût grâce à l'évolution de la technique, elles représentent la vie quotidienne, les femmes, les acteurs du théâtre kabuki ou encore les lutteurs de sumo. Le paysage s'imposera ensuite comme l'un des sujets favoris. Moronobu, le fondateur, Shunsho, Utamaro, Hokusai ou encore Hiroshige sont les artistes les plus réputés de ce mouvement. En 1868, le Japon s'ouvre à l'Occident. La maîtrise de la technique, la finesse des œuvres et la précision graphique séduisent immédiatement l'Occident et influencent les plus grands tels les impressionnistes, Van Gogh ou Klimt. C'est la période dite du « Japonisme ». A travers une analyse thématique, Woldemar von Seidlitz et Dora Amsden soulignent en filigrane l'influence immense qu'eut ce mouvement sur toute la scène artistique occidentale. Ces magnifiques estampes représentant l'évolution de l'idéal féminin, la place des dieux, ou l'importance accordée au paysage, sont aussi le précieux témoignage d'une société aujourd'hui révolue.

Expand title description text
Publisher: Parkstone International

Kindle Book

  • Release date: March 9, 2016

OverDrive Read

  • ISBN: 9781785259371
  • File size: 40780 KB
  • Release date: March 9, 2016

EPUB ebook

  • ISBN: 9781785259371
  • File size: 40780 KB
  • Release date: March 9, 2016

Formats

Kindle Book
OverDrive Read
EPUB ebook

subjects

Art Nonfiction

Languages

French

L'Ukiyo-e (« images du monde flottant ») est un courant artistique japonais qui naquit pendant la période prospère de l'Edo (1615-1868). Caractéristiques de cette période, les estampes sont l'œuvre collective d'un artiste, d'un graveur et d'un imprimeur. Développées en raison de leur faible coût grâce à l'évolution de la technique, elles représentent la vie quotidienne, les femmes, les acteurs du théâtre kabuki ou encore les lutteurs de sumo. Le paysage s'imposera ensuite comme l'un des sujets favoris. Moronobu, le fondateur, Shunsho, Utamaro, Hokusai ou encore Hiroshige sont les artistes les plus réputés de ce mouvement. En 1868, le Japon s'ouvre à l'Occident. La maîtrise de la technique, la finesse des œuvres et la précision graphique séduisent immédiatement l'Occident et influencent les plus grands tels les impressionnistes, Van Gogh ou Klimt. C'est la période dite du « Japonisme ». A travers une analyse thématique, Woldemar von Seidlitz et Dora Amsden soulignent en filigrane l'influence immense qu'eut ce mouvement sur toute la scène artistique occidentale. Ces magnifiques estampes représentant l'évolution de l'idéal féminin, la place des dieux, ou l'importance accordée au paysage, sont aussi le précieux témoignage d'une société aujourd'hui révolue.

Expand title description text